Historique

pere prevoteau 

madone

 madone

 madone

Tout commence en 1953. A l’époque, Pierre Bégasse, président de l’Amicale Motocycliste de Rennes, vient animer des fêtes dans les différentes paroisses desservies par l’abbé Louis Prévoteau

En 1969, l’abbé Prévoteau est curé de Porcaro, et entre dans le milieu de la moto. En 1971, Pierre Bégasse lui offre sa première moto : une 125 cm3. Il commence alors à participer à divers rassemblements. 

En 1972, pour aller en Yougoslavie, il décide de passer son permis et il se voit offrir une 500 BMW. (Que de fois nous entendrons : "L’Abbé aime !").

En 1977, l’abbé Prévoteau effectue un premier pèlerinage à Fatima, au Portugal. Il apprécie vraiment le monde des motards et voudrait faire quelque chose avec eux, mais il ne sait pas trop quoi...

En 1979, Jean-Yves Morel, rencontré au club moto de Rennes, lui répond : « Vous voulez une animation pour les motards, l’abbé ? Faites ce que vous savez faire : une Messe et un Pardon ! ».

C’est ainsi qu’en 1979 a lieu la première Madone des motards avec 38 participants. Aidé par de nombreux bénévoles, et par l’association paroissiale "Providence", elle va se développer d’années en années pour atteindre le nombre (depuis l’an 2000) de 20 000 participants chaque 14 et 15 août. La construction de l’Oratoire de la Madone des Motards en 1987 et la procession aux flambeaux la veille du 15 aout seront des étapes importantes dans la croissance du Pardon de la Madone.

En 2003, l’abbé Franck Bourges, alors vicaire à Redon, prend la succession de l’abbé Prévoteau comme animateur de ce Pardon hors du commun. L’Association Porcaro Village des Motards en gère toute l’organisation matérielle. Et en 2007, c’est au tour du père Jean-François Audrain d’être nommé Aumônier des motards du Morbihan, en charge du pèlerinage de la Madone.

Depuis, s’il faut garder une étape importante, c’est la bénédiction par l’évêque de Vannes de l’Oratoire après travaux d’agrandissement, et surtout, le couronnement de la statue au nom du Pape Benoît XVI reconnaissant la Madone de Porcaro comme le Sanctuaire privilégié des Motards ! (15aout 2012).


Venez participer à notre histoire...

Commentaires (6)

FRANCKY
  • 1. FRANCKY | 13/06/2017
Porcaro c'est que des bons souvenirs du début à la fin , qu'on soit croyant ou pas . De la bénédiction, au pic nique , de la découverte de millier de moto différente à la ballade et de cet accueil de la population locale qui vous sert la gorge tellement c'est fort en émotion ... c'est tellement énorme . Un grand merci à tous les organisateurs , les bénévoles, les gendarmes qui gèrent notre sécurité et tous les autres qui font de ce week end , un vrai week end passion . Faut vraiment poursuivre .
Et Souviens-toi ,sois prudent :)
sylvie moreau
  • 2. sylvie moreau | 12/06/2017
Mon meilleur moment à la Madone:
Lorsque j'ai voulu visiter l'église en 2015 et qu'une organisatrice m'a proposé de garder ma petite york de 2 kg....
Surprise je lui dis qu'habituellement je rentre dans les églises avec elle, ne sachant pas que c'était interdit! Sur ce, le dame me répond, que je ne semble pas vouloir entrer avec ma yorkette pour offenser, et m'autorise à pénétrer dans l'église.
Avec un petit clin d’œil, j'explique à la personne fort sympathique, que pour moi, ma petite chienne est une créature de Dieu, et qu'elle a certainement fait moins de mal que beaucoup de personnes présentes dans l'église!
C'est avec cette ouverture d'esprit qu'on accueille de nouveaux fidèles, bravo à cette personne qui se reconnaîtra peut-être :)
Sylmo
Yvon Le COLLEN
  • 3. Yvon Le COLLEN | 12/06/2017
L'un de mes meilleurs moments à la Madone, en août 2009, le sermon et la bénédiction de l'abbé Guy GILBERT
hervy
  • 4. hervy | 12/06/2017
la madone des motards doit perdurer à porcaro car c'est le lieux propice pour la cérémonie avec la la chapelle le lieux de rencontre des motards la ville est totalement consacrée par la madone et les motards sont solidaires soyont nombreux à venir à la madone d'aout 2017
Jeremy
  • 5. Jeremy | 12/06/2017
Mon meilleur moment à la Madone... C’était le 14 Août 2013 la première fois que je suis allé à Porcaro. C'est un moment que je n’oublierai jamais, j'ai découvert une ville totalement consacrée aux passionnés de motos et à nos amis motards partis trop tôt.

Je ne suis pas croyant mais chaque année depuis cette première fois je me fais baptiser avec ma moto... Pourquoi me diriez-vous? Et bien pour ma part c'est un symbole peut-être qui me rassure mais surtout qui me fais du bien, j'ai cette sensation de liberté et que plus rien ne compte pendant la madone sauf le moment présent.

L'avantage c'est que chaque année on vit la Madone différemment, même si en 2016 elle a été particulièrement différente, les motards étaient présents pour continuer à faire vivre cette événement et à soutenir les associations, les bénévoles et les commerces qui s'organisent pensant 1 an pour que la Madone soit prête pour nous autre. Et c'est là que l'on voit que la solidarité des Motards existe toujours.

La Madone ne doit pas s’arrêter beaucoup de motards en ont besoin, et j'espère que dans l'avenir je pourrai montrer à mon fils (ou mes enfants) l'esprit de la MADONE DES MOTARDS.

LA MADONE CONTINUE
Mousnier jean louis
  • 6. Mousnier jean louis | 20/11/2016
je suis venu a Porcaro pour la 1 ere fois en 2012,1000 km en moto avec une partie sous la pluie mais je me suis tellement retrouvé la bas bien que non pratiquant que j'y reviens tous les ans depuis.J'ai la tristesse d'y avoir déposé 2 plaques en hommage a des amis en 2015 et 2016

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau